What a fantastic death abyss!

David Bowie est mort il y a deux semaines.

If there was only something between us
Something in our skies, something in our blood
It’s the heart’s filthy lesson
Falls upon deaf ears
[…] If there was only some kind of future
And these cerulean skies
[…] I’m already five years older
I’m already in my grave
Will you carry me?
I think I’ve lost my way
[…] What a fantastic death abyss!
Tell the others.

Je me souviens que ce morceau, « The Hearts Filthy Lesson« , accompagnait le générique de fin de « Se7en« , de David Fincher, que j’avais vu, dès sa sortie française, en février 1996.

Ma cervelle me joue des tours de pellicule en 35 mm anamorphique. J’avais vingt-deux ans. J’étais censé poursuivre des études qui – je le savais déjà – ne mèneraient à rien. Je séchais les cours et tuais le temps, seul, dans les salles obscures.

La séquence d’ouverture donnait le ton du film, explorant les bas-fonds de l’âme humaine, là où se terrent les démons.

La musique industrielle qui accompagnait cette séquence était un remix de « Closer (Precursor) », par Nine Inch Nails, alias Trent Reznor.

 

David Bowie est mort… and I’m « a lad insane. »